Le succès de la cuisine thaïe

By Divers, Uncategorized
La cuisine thaïe

La cuisine thaïe est renommée dans le monde entier. un curry jaune thaiL’harmonie est le fil directeur derrière la conception de chaque plat, qu’il soit incroyablement épicé ou doux. La cuisine thaïlandaise est essentiellement un mélange de diverses influences orientales et occidentales combinées harmonieusement et qui donnent un résultat unique et typiquement thaï. Les recettes varient grandement en fonction de qui la cuisine, pour qui elles sont destinées, afin de s’adapter aux différents goûts.

Du fait de l’influence bouddhiste, les thaïs évitent de cuisiner les grands animaux (vaches, buffles etc.) en gros morceaux. Les gros morceaux de viande sont coupes en lamelles ou en petits morceaux et mélanges avec des herbes et des épices. Les méthodes  de cuisson traditionnelles sont la vapeur, le gril et dans une moindre mesure le four (les morceaux de viande sont pendus sur les bords d’un pot en terre cuite sans fond et pose sur un barbecue). Les chinois ont introduit la friture et à partir du 17ème siècle des influences portugaises, chiliennes (du fait des missionnaires portugais), hollandaises, françaises, indiennes et japonaises furent introduites.

Les thaïs ont très tôt appris a remplacer certains ingrédients par d’autres. C’est ainsi que le ghi indien fut remplacé par l’huile de coco. Le gout trop fort de certains épices fut atténué en les mélangeant à des herbes fraiches comme la citronnelle ou le galanga. Ainsi la proportion d’épices utilises dans les currys thaïs est inférieur à celle des currys indiens et inversement la quantité d’herbes aromatiques y est plus importante. Les currys thaïs sont relevés mais la sensation de piquant ne dure pas longtemps.

Poisson cuit dans une feuilles de bananier avec citronLors d’un repas thaï tous les plats sont servis en même temps et il n’y a pas d’étapes dans le repas comme on fait en occident avec l’entrée, le plat de résistance etc. Cela permet aux convives de mélanger les différentes saveurs dans l’ordre et suivant les combinaisons qu’ils préfèrent. Un repas typique peut comprendre une soupe claire (peut être avec du melon amer fourré au porc haché), un plat a la vapeur (par exemple des moules avec une sauce au curry) , un poisson frit (avec du gingembre par exemple), une salade épicée (lamelles de bœuf sur un lit de laitue, oignons piments, menthe et jus de citron) ainsi qu’une variété de sauces dans lesquelles chacun peut tremper sa nourriture. Le menu parfait doit offrir un mélange harmonieux de gouts épicés, doux, sucrés et acides et se doit d’être aussi plaisant pour les yeux, que pour le nez et la bouche. Ceci pourrait être suivi par des fruits comme des mangues, des durians, des jack fruits, de la papaye, du melon etc.

La cuisine thaïe est facilement adaptable a tous les gouts et propose une grande variété de saveurs et de textures et c’est sans doute pourquoi elle connait un tel succès de par le monde.